Article mise à jour le

Le tiercé gagnant pour naviguer tranquillement sur internet c’est d’installer un antivirus, un anti-malware ainsi qu’un VPN. Avec cette combinaison vous surfez sur le net sans crainte.

Antivirus gratuit ou payant ?

Bien que Windows soit maintenant équipé de son propre antivirus nommé Defender et que les dernières versions se soient fortement améliorées, je préfère encore me tourner vers des éditeurs de renom comme kaspersky, Bitdefender ou encore Avast.

Ceci dit, vous pouvez faire confiance au logiciel natif de Microsoft. Defender a été élu « Top product » de l’année 2018, Il a passé tous les tests avec succès et c’est révélé très efficace face aux agressions de malwares, virus, cheval de troie, vers informatique. Je vous laisse avec cette capture d’écran des résultats de l’institut AV-test GMBH. C’est un laboratoire de renommée mondiale qui développe et utilise ses propres systèmes d’analyse. On a ainsi la garantie que les résultats ne sont pas influencés par des tiers.




Résultats d’AV-test gmbh (Août 2018)

Doit vraiment faire confiance aux logiciels gratuits ?

Les versions gratuites ne vous sécurise jamais à 100% car la surveillance ne se fait pas forcement en tant réel. L’antivirus peut ne pas se comporter de la même manière qu’une version payante. Les mises à jour des bases virales peuvent aussi être moins soutenues. Votre PC peut également être affecté par des ralentissements dû au manque de performance du logiciel.

Si le logiciel ne travaille pas en temps réel alors la menace peut se déployer et envahir votre système. A ce moment la c’est un peu tard de proposer une mise en quarantaine, suppression… Hors est-ce que l’infection sera totalement supprimée, maitrisée, pas si sûr. C’est pour cette raison qu’il est à mon sens plus raisonnable de partir sur quelques choses de plus solide et forcement payant si vous n’êtes pas un internaute prudent.

Les versions payantes

Elles offrent un ensemble de services complémentaires très utiles comme :

  • Des outils de nettoyage et d’optimisation
  • Des outils de mises à jour automatiques de vos applications.
  • Souvent, un gestionnaire de mots de passe (gratuit avec Avast)
  • Un service VPN (virtual private network) 
offres_kaspersky_vincerolf.net

D’ailleurs un gestionnaire de mots de passe vous facilite la vie. Il enregistre et gère tout pour vous. Fini les procédures de mots de passe oubliés etc…

Pour celles et ceux qui ne sont pas trop à l’aise avec l’informatique,
je leur recommande vivement une solution payante. Les attaques sont tellement multiples et variées, qu’il est impossible de passer entre les gouttes.

Il suffit d’ouvrir une pièce jointe d’un email ou de cliquer sur le mauvais lien et :

  • Un rançongiciel qui vous plume
  • Un vers qui redirige toutes vos frappes claviers.

Une version payante anticipe les fautes les plus basiques que vous êtes sur le point de commettre. Il stoppera votre élan dans des actions à risque en vous avertissant à coup de messages d’alertes.

Aujourd’hui, on ne peut pas encore se contenter d’un seul programme antivirus. C’est là où un anti-malware comme Malwarebytes intervient. Je vous recommande fortement de l’installer, il est gratuit. Ces deux outils sont complémentaires et offrent une protection optimale.

Voici une solution à mon sens efficace pour affronter internet

  • Si vous choisissez une version payante d’antivirus alors contentez-vous d’une version gratuite du logiciel Malwarebytes.
  • A l’inverse, si vous optez pour une version gratuite d’antivirus alors équipez votre machine d’une version premium de Malwarebytes.

Personnellement j’ai opté pour la 2ème solution. Le couple Avast gratuit et Malwarebytes premium offre une excellente protection. Cependant ça ne s’arrête pas là. Un dernier outil entre en jeux !

Logiciel anti-malware

Un VPN tu prendras !

Il est à mes yeux indispensable. Je vous explique pourquoi. Un VPN sécurise votre navigation, votre vie privée, vos transactions bancaires, vos achats en ligne…

Private VPN

Cet outil crée un tunnel chiffré ou passe toutes vos requêtes http. Vous changez alors d’adresse IP et vous n’êtes plus identifiable. Autrement dit, votre fournisseur internet sait simplement que vous êtes connecté à ce serveur mais ne connaîtra pas ce qui se passe au delà. C’est le serveur VPN qui prend le relais et aiguille votre surf. Ainsi vous êtes anonyme, c’est votre droit et vous empruntez un chemin crypté. Tout ceci est légal et même éthiquement bon.

Un VPN vous permet de consulter des sites étrangers et plus particulièrement des services vidéos réservées habituellement aux habitants du pays.

Bon à savoir

Un fournisseur VPN peut être lui aussi soumis à divulguer les données de ses clients si la justice le demande. C’est la Directive 2006/24/CE sur la conservation des données qui a été mise en place dans la majorité des pays membres de l’union Européenne. La conservation peut aller jusqu’à 2 ans.

Cependant certains pays en sont exemptés comme la Suède, la Bulgarie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Roumanie, La Serbie. Et tous les pays du monde ne sont pas non plus contraints à ce genre d’obligation.

Les VPN exemptés garantissent une confidentialité en ne conservant aucune trace, aucun LOG.

Je répète encore une fois qu’ il est tout à fait légal et dans votre droit de surfer de manière privée sans que votre fournisseur connaisse vos habitudes, vos sites préférés, vos requêtes du moment etc…

Sans VPN vous exposez vos recherches, votre vie privée

Toutes données se monétisent. Je n’ai pas réellement confiance au GAFA (Google, Amazon, FB, Apple) même si j’utilise leurs services. Ils exploitent nos données à des fins commerciales on le sait.

J’ai l’intuition qu’on ne nous dit jamais tout. Imaginons le cas suivant :

Je prends un exemple, admettons qu’il vous tombe un vilain cancer, je ne vous le souhaite pas, moi le premier j’irai me mettre en quête d’informations de santé à coup de recherches « Gouglées ». Si vous surfez sans protection vos recherches vous trahiront.

Notre ami google et son armée de Bots (robots analytiques au tâches les plus insoupçonnées) et même ceux de votre FAI, oui parce qu’ils doivent certainement en fabriquer aussi, tout ce petit monde en déduira que vous êtes susceptible, voir certain, d’avoir contracté un cancer. On peut supposer que ces algorithmes soient capables de le certifier avec un taux de marge d’erreur relativement fiable.

Vous pensiez conserver ce secret et bien non. Il est fort possible que ses informations soient capitales pour les banques, les mutuelles, les assurances, les courtiers…

Au final, comment surfer sans exposer sa vie privée ?

Si vous n’avez pas lu précédemment, faites le maintenant !

  • Pour être anonyme et garder son surf privé, le premier réflexe c’est d’ouvrir un navigateur en mode privée (clic droit sur l’icône du navigateur).
  • Vérifiez que vous êtes déconnecté de votre compte google, ou autre service de recherche sur le net pour qu’il n’y ait pas de rapprochement entre votre compte et vos mots de recherche. Car un VPN n’est d’aucune utilité dans ce cas.
  • Bien sûr vous disposez d’un antivirus et d’un antimalware.
  • Enfin pour être véritablement masqué (respecté), connectez votre VPN. 
  • BON SURF

A propos de l'auteur

Articles similaires

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de