vincerolf Onsra

Du longboard au skate électrique

Depuis 4 ans, j’observe avec intérêt les différentes vidéos YT sur les skates électriques et je vous avoue que faire un choix s’avère délicat du fait par exemple de ne pas être en capacité d’essayer le produit. Le marché s’étoffe, il existe de nombreuses marques et modèles plus ou moins performants. Aujourd’hui, à travers mon expérience de petit rider, je souhaite ouvertement promouvoir dans ce billet la marque ONSRA et notamment le modèle Black Carve 2 Direct Drive. Mon vieux longboard des années 1998 ne fait plus le poids face à cet extraterrestre capable de gravir des cols de plus de 1000 m.

FABIAN DOERIG & ONSRA

vincerolf.net & fabien doerig
Fabian Doerig, créateur de la marque ONSRA

Mon choix s’est donc porté sur la marque du skateur Fabian Doerig. Originaire de Suisse, il est avant tout un skateur hors pair, mais également un entrepreneur à l’avenir très prometteur. Il est un youtubeur au franc parlé. Il y présente ses prototypes, il n’hésite pas à faire des critiques négatives quand il le faut. C’est un passionné, ce qui lui donne beaucoup de crédibilité dans son approche technique et je pense qu’aujourd’hui sa gamme est suffisamment performante pour lui accorder une confiance de consommateur. Il est accessible et obtiendrez une réponse personnelle en le contactant directement par mail.

Mon premier ride

Grimper la première fois sur une machine pareille est très excitant. Plus rien à voir avec un longboard ultra léger, prenant encore et toujours plus de vitesse dans les descentes vous obligeant parfois de sauter du bouzin tant qu’il est encore temps ! Avec la télécommande, vous contrôlez tout, à votre manière.

C’est avec un peu trop de confiance que j’ai effectué les premiers tests et après une belle accélération le freinage s’est mal passé. J’ai actionné les freins un peu trop fort, donc forcement, quand on ne s’y attend pas, on part direct sur le bitume. Résultat des courses, une main légèrement croutée ! La chute n’est pas obligatoire si vous prenez suffisamment le temps d’expérimenter l’accélération et le freinage.

Petite frayeur sans gravité donc, mais à 45 km/h tout peut changer. Un conseil évident, ne lésinez pas sur les protections, le casque intégral est indispensable au-delà des 25 km/h surtout si vous prenez des risques. Un casque plus light suffira pour des ballades sans trop de fantaisies et une maitrise affirmée. N’oubliez pas les gants non plus ! Quant au pantalon, c’est pareil. Au passage, je me suis changé pour la photo…

vincerolf.net & skate electrique ONSRA
Salut les amis, me voici après 12,5 km de montée au col de Tourniol, avec encore 3/5 de batterie. 730 m de dénivelée. Montée comme descente, c’est très fun !

Modèle acheté : ONSRA Black Carve 2 Direct Drive

Entièrement satisfait du produit, il offre de généreuses caractéristiques comme une vitesse de pointe à 47 Km/h, une autonomie impressionnante de 40 Km. Il est également homologué à condition d’acheter la télécommande le bridant à 25 Km/h. Les roues par défaut sont très tendres et confortables, la stabilité est excellente même sur des bitumes un peu négligés. L’ensemble est assez lourd, c’est même surprenant à la première pesée, vous réalisez rapidement que vous ne pourrez jamais le mettre sous le bras ! Les commandes d’accélération et de freinage sont très progressives et fortes. Rien à dire, c’est parfait. Les moteurs sont tellement silencieux qu’on ne les entend tout simplement pas. J’aurais cependant aimé que la planche soit plus longue pour être encore plus à l’aise dessus. Donc attention, si vous êtres vraiment grands, cela pourrait ne pas vous convenir. Je mesure 1,76 au passage.

Concernant les déplacements en ville, oubliez les virages à 90 degrés. Cependant, il existe un autre modèle avec un tail qui sera plus adapté je pense pour une utilisation citadine. Mais ce skate peu faire l’affaire avec un réglage un peu plus souple des trucks. Qui dit souplesse des trucks dit moins de stabilité à plus grandes vitesses, mais en ville vous êtes censés utiliser la télécommande bridée à 25 Km/h. Et là, ça passe. D’ailleurs coté réglementation, vous êtes obligé d’assurer votre véhicule tout comme les trottinettes.

Petit aparté skate vs trottinette

Il vous sera largement plus simple de circuler en trottinette qu’en équilibre sur deux jambes. Sans les mains, tout devient plus risqué. Pour compenser un freinage ou accélération trop poussée, le guidon est là pour vous maintenir en place. Donc en ville, sans pistes cyclables sécurisées, ça reste dangereux tant que vous ne maitrisez pas à la perfection la machine. Ainsi, le skate n’est pas comparable à une trottinette. Si je devais choisir pour me déplacer en ville, j’opterais pour la trottinette.

Voilà pour ce petit billet électrique. Personnellement, j’utilise principalement le skate sur les routes de montagne et les pistes cyclables. Plus l’asphalte est récent et plus c’est sympa ! Pour conclure, ce produit est épatant et de bonne manufacture. Il procure d’excellentes sensations. C’est beaucoup de liberté sans bruit en pleine nature. C’est un avis très subjectif, libre et sans influence quelconque.

Fabien on YouTube

Voici une vidéo comparant les moteurs avec et sans courroie. La différence la plus notable, c’est plus de puissance et plus de bruit avec la courroie, tandis que le direct drive est totalement silencieux et suffisamment puissant pour monter un col de 1000 m de dénivelé. Mais tout dépends de votre corpulence à ce niveau. Au-delà de 100 kilos, il faudra vous tourner vers un moteur à courroie, surtout si vous empruntez des voies avec du dénivelé, au risque sinon, de ramer un peu.

Total 658 , Aujourd’hui 2